Le Dernier Jour d'un condamné (Victor Hugo) (2012)

Présentation du spectacle

Mise en scène : André Valverde
2012
Tout public à partir de 15 ans - Durée : 1h


Sentence de mort pour le “vivant” ! Inexorable loi de la nature nourrissant au travers les millénaires l’angoisse existentielle de nos ancêtres et de nos contemporains. Cette échéance confuse, imprécise, ce futur proche et lointain, ce futur sans lendemain, nous offre toutefois notre identité d’être humain conscient de sa fin imminente. Mais qu’en est-il de l’homme que l’homme condamne ? Et qu’en est-il de l’homme qui condamne l’homme ?

Le condamné à mort connaît la date, l’heure, le lieu de son ultime expiration. Celui qui condamne, au nom d’une justice collective ou non, brise définitivement en imitant quelques démiurges abusifs, la condition de l’homme mortel.

Cette folie, cette erreur, cette dislocation de la loi d’harmonie, ce blasphème contre l’humanité, contre la vie, animent tragiquement le texte de Victor Hugo : Le Dernier Jour d’un condamné.

Distribution

Mise en scène : André Valverde
Le condamné : Ulrich Vautrin Césaréo 
Le géolier : Jean-Marc Albert
Le musicien compositeur : Denis Rézard
Chant : Lisa Moureaud
Musique : Denis Rézard
Technique Lumière : Rémi Marvier